Archives par étiquette : vie privée

Vie privée au coeur de la revue de presse numérique 2015.45

Vie privée

Peut-on encore reprendre le contrôle de notre vie privée ? s’interroge La Tribune. Nous payons cher les services « gratuits » des géants du web qui, en contrepartie, exploitent nos données personnelles. Des solutions alternatives commencent à émerger : après les logiciels libres, Framasoft propose des services libres, la start-up française Cozy propose un cloud personnel, Qwant (voir plus loin) se présente comme une alternative sérieuse à Google… Mais pour que ces solutions se développent, il faudra changer de modèle économique et accepter de renoncer à la gratuité. Pour s’en faire une idée (même si les chiffres me semblent exagérés) : Protéger sa vie privée sur Internet, combien ça coûte vraiment ? (via le Standblog de Tristan Nitot : En vrac du mercredi)

Snapchat modifie ses conditions d’utilisation. Les utilisateurs s’inquiètent d’apprendre que la société éditrice d’un service de partage de photos et de vidéos éphémères se donne le droit d’« héberger, de stocker, d’utiliser, d’afficher, de reproduire, de modifier, d’adapter, d’éditer, de publier, de créer des contenus dérivés, de diffuser […], de distribuer, de promouvoir » le contenu que les utilisateurs capturent grâce à l’application.

Logiciels libres et vie privée

Firefox protège votre vie privée

Firefox renforce la navigation privée en ajoutant une fonction anti-tracking qui protège mieux encore votre vie privée. A cette occasion, rappelons que, parmi les grands navigateurs, Firefox est le seul digne de confiance. Il est développé par la fondation Mozilla, une organisation à but non lucratif. C’est un logiciel libre, rapide, sûr et personnalisable… Si Chrome fait également le job, n’oublions pas que ce logiciel est développé par une société dont les principaux revenus reposent sur une régie publicitaire.

Présentation de Cozy, une solution de cloud personnel que vous maîtrisez : Cozy Cloud, le projet ambitieux d’une startup française dans Le Monde Informatique.

Le Parlement européen appelle l’Union européenne à migrer vers le logiciel libre : « Le parlement européen appelle au remplacement systématique des logiciels propriétaires par des logiciels ouverts contrôlables et vérifiables dans toutes les institutions de l’Union, à l’introduction d’un critère de sélection « open-source » obligatoire dans toutes les procédures de passation de marchés dans le domaine des TIC à l’avenir, et à la mise à disposition rapide d’outils de cryptage« , paragraphe 47 de la résolution du Parlement européen du 29 octobre 2015 sur le suivi de la résolution du Parlement européen du 12 mars 2014 sur la surveillance électronique de masse des citoyens de l’Union européenne.

Services web

La banque de l’Union européenne va investir 25 millions d’euros dans le moteur de recherche Qwant.

Eco-conception des logiciels : Facebook se met à la 2G. « L’éditeur a choisi une méthode plus radicale pour concevoir des logiciels efficients : se mettre à la place des utilisateurs les plus mal lotis. C’est-à-dire ceux qui se connectent en 2G, souvent sur des smartphones d’entrée de gamme (peu puissants) et avec souvent déjà plusieurs années au compteur« , Green IT : 2G Tuesdays : Facebook met ses employés à la diète

Microsoft réduit l’espace disponible dans OneDrive.
Face aux abus de certains utilisateurs, Microsoft met fin au stockage illimité sur OneDrive. Les abonnés au service Office 365 bénéficieront désormais d’un espace de stockage de 1 To (téraoctet). On comprend moins pourquoi l’espace gratuit de OneDrive passe de 15 à 5 Go.

Open data

Ce que l’open data (ouverture des données) permet à travers l’exemple des dotations de l’État aux communes : Quelle dotation pour votre commune en 2016 ? (La réforme des dotations a depuis été reportée à 2017.)

Le Monde - Les décodeurs - Votre commune va-t-elle gagner ou perdre sur sa dotation brute en 2016 ?

Le Monde – Les décodeurs – Votre commune va-t-elle gagner ou perdre sur sa dotation brute en 2016 ?

Fond d’écran

Smashing Magazine : sélection d’images de fond d’écran pour le mois de novembre avec (ou sans) calendrier (en anglais).

Captain’s Home, designed by Elise Vanoorbeek (Doud) from Belgium.

 

Faut-il passer à Windows 10 ?

Windows 10 est disponible depuis le 29 juillet. Microsoft propose la mise à jour gratuite pour tous les possesseurs d’un ordinateur sous Windows 7 ou 8. Faut-il faire la mise à jour dès maintenant ? Voici quelques éléments de réponse.

Changements apportés par Windows 10

Avec Windows 10, Microsoft entend répondre aux critiques apparues lors de la sortie de Windows 8. Le menu Démarrer fait donc son retour. Sans reprendre toutes les fonctions disponibles dans Windows 7, il permet d’accéder directement aux programmes, à l’explorateur de fichiers et aux paramètres. A droite du menu Démarrer, les tuiles pointent vers les applications. L’interface Metro a disparue ; le système démarre directement sur le bureau.

Le navigateur Internet Explorer, peu respectueux des standards, est remplacé par Edge. Encore peu mature, on lui préférera Mozilla Firefox ou Google Chrome. Lors du passage à Windows 10, les préférences des logiciels par défaut sont perdues. Il vous appartiendra donc de redéfinir manuellement votre navigateur, une démarche dont la Fondation s’est émue sur son blog [en] et dans une lettre ouverte à Microsoft. C’est un retour en arrière difficilement compréhensible quand on se souvient que la Commission Européenne avait contraint Microsoft à proposer aux utilisateurs de choisir leur navigateur puis l’avait condamné pour le non respect de ses engagements lors de la sortie du Service Pack 1 de Windows 7.

Windows 10 c’est aussi la gestion des bureaux multiples (disponible depuis plus de 10 ans sur les distributions Linux !), une interface revue, une assistante virtuelle (Cortana), un centre de notifications…

Des interrogations sur le respect de la vie privée

Le passage à Windows 10 soulève de nombreuses questions sur le respect de la vie privée des utilisateurs, en particulier si vous utilisez Cortana. Notons que si certaines fonctionnalités peuvent être désactivées lors de l’installation, il vous faudra ensuite plonger dans les paramètres de confidentialité. Pour avoir une idée des données que Microsoft peut collecter, voici un petit florilège issu de la nouvelle Déclaration de Confidentialité :

  • « Windows génère un identifiant publicitaire unique pour chaque utilisateur d’un appareil. Votre identifiant publicitaire peut être utilisé par les développeurs d’applications et les réseaux publicitaires pour proposer des publicités plus pertinentes« 
  • Dans le nouveau navigateur Microsoft Edge, lorsque AutoSearch et Search Suggestions sont activés, le navigateur envoie à Bing « les informations que vous entrez dans la barre d’adresse du navigateur« , « même si vous avez sélectionné un autre fournisseur de recherche par défaut« . Microsoft ajoute que « les données de navigation recueillies en relation avec ces fonctionnalités sont utilisées dans les données globales« , c’est-à-dire qu’elles participent à établir le profil publicitaire de l’utilisateur ;
  • « Pour fournir une reconnaissance vocale personnalisée, nous enregistrons l’entrée de votre voix, ainsi que vos nom et surnom, les événements récents de votre calendrier et les noms des personnes avec qui vous avez rendez-vous, et des informations sur vos contacts, notamment leurs noms et surnoms« …

Pour en savoir plus consultez l’article de Numerama : Windows 10, Microsoft et vos données privées : ce que vous devez savoir.

Tester Windows 10

Vous hésitez à mettre à jour votre ordinateur. Venez essayer Windows 10 au CyberCentre. Un poste est à votre disposition. Vous pourrez également tester Linux Mint, une distribution Linux facile à installer et totalement respectueuse de votre vie privée.

Installation

Windows 10 est fait pour vous si :

  • Vous aimez tester les nouveautés sans attendre.
  • Vous voulez un vrai menu démarrer (Connaissez-vous Classic Shell ?)
  • Vous utilisez des applications largement répandues qui s’exécuteront sans problème dans Windows 10.

Passez votre tour si :

  • Votre ordinateur fonctionne parfaitement bien dans sa version actuelle et vous donne satisfaction.

Windows 10 est disponible gratuitement pendant un an, sous la forme d’une mise à jour, pour les utilisateurs de Windows 7 et 8. Pour l’installer, cliquez sur le bouton « Obtenir Windows 10 » dans la barre des tâches ou dans Windows Update, puis suivez les instructions. Une fois la mise à jour effectuée, vous disposez d’un mois pour revenir en arrière.

Avant de vous lancer, n’oubliez pas de sauvegarder vos données.

Vous envisagez de passer à Windows 10, vous avez déjà franchi le cap, partagez vos interrogations ou votre expérience dans les commentaires ci-dessous.

Quelques ressources :